Ouvrons le débat au FIFDH



Le FIFDH est l’événement le plus important dédié au cinéma et aux droits humains à travers le monde. Depuis 16 ans, il se tient chaque année au cœur de Genève, la capitale internationale des droits humains, en parallèle avec la session principale du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2017 >>



Un forum parallèle au Conseil des droits de l’homme de l’ONU


Tous les soirs, le FIFDH propose des films suivis de débats de haut niveau pour dénoncer toutes les violations contre les droits humains partout où elles se produisent. Diplomates, ONG, victimes, artistes, financiers, militant.es, journalistes et le grand public sont invité.e.s à confronter leurs points de vue dans ce lieu unique. Chaque débat est transmis sur internet et possède un hashtag dédié : chacun peut poser des questions, en direct, depuis n’importe quel endroit de la planète.

Ont participé aux débats : les Prix Nobel Shirin Ebadi, Joseph Stiglitz et Tawakkol Karman, les Hauts Commissaires Navi Pillay et Zeid Ra’ad al Hussein, les lanceurs d’alerte Edward Snowden et Jesselyn Radack, l’ancienne présidente du Brésil Dilma Rousseff, les activistes de Pussy Riot, les artistes JR, Nancy Huston, Taslima Nasrin
et Ai Weiwei, les juristes Fatou Bensouda, Carla del Ponte et Baltasar Garzon, les diplomates Leila Shahid, Samantha Power et Stephen J. Rapp, le Dr. Denis Mukwege, mais aussi Anna Politkovsaïa, Pinar Selek, Rokhaya Diallo, Edgar Morin, Jean Ziegler, Stéphane Hessel, aux côtés de nombreuses victimes et acteurs de terrain.


Un festival international de cinéma


Deux compétitions de longs métrages – fiction et documentaire — proposent une sélection pointue des plus grands films internationaux, présentés en première et en présence des cinéastes et des protagonistes.
Deux Jurys prestigieux remettent le Grand Prix de Genève (10’000 €), le Grand Prix Fiction (10’000 €) et le Prix Sergio Vieira de Mello (5’000 €).

Les plus grands noms du cinéma international sont venus au Festival, notamment Angelina Jolie, Gael Garcia Bernal, Rithy Panh, Raoul Peck, Juliette Binoche, Reda Kateb, Joshua Oppenheimer, Bertrand Bonello, Joachim Lafosse, Amos Gitai, William Hurt, Abderrhamane Sissako, Nabil Ayouch, Deeyah Khan ou encore Brillante Mendoza.


Le festival dans les communes


Le FIFDH est un Festival incontournable à Genève, qui attire chaque année 36’000 festivalier.e.s dans 43 lieux à Genève : au centre du Festival mais aussi à l’ONU, dans des maisons de quartier, des musées, des théâtres, des foyers de personnes migrantes, à l’hôpital et en prison. Nos invité.e.s participent à ces séances.


Jeune public


Le FIFDH touche les jeunes : plus de la moitié du public a moins de 35 ans ! Nous proposons un programme ambitieux de films et de débats pour les écolier.es et apprenti.es., mais également les étudiant.es de l’Université de Genève, du Graduate institute et des écoles de cinéma, avec des workshops et des Masterclasses dédiées.


Human Rights Film Tour 2018


Pour marquer le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le FIFDH, le Département fédéral des affaires étrangères et le Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme lancent une tournée internationale dans 45 pays, dont le Zimbabwe, la Chine, la Russie, l’Arabie Saoudite, Cuba et le Guatemala.
Du 10 décembre 2017 au 10 décembre 2018, les Ambassades de Suisse organisent des soirées sur le concept du FIFDH : des projections suivies de débats avec des ONG, des journalistes, des écoles et des activistes. Pour l’occasion, TED a produit un court métrage d’animation consacré  à la Déclaration universelle des droits de l’homme.


Impact médiatique


Le Festival est massivement couvert par la presse internationale. Ses partenaires officiels sont Euronews, TV5Monde, Le Huffington Post,
le Courrier International, ARTE, Le Temps et la Radio Télévision Suisse (RTS).


Des partenaires internationaux


Nous sommes soutenus par 126 partenaires internationaux dont Amnesty International, l’OMCT, la FIDH, ISHR, Human Rights Watch et MSF, le Ministère Suisse des Affaires Etrangères, la Ville et le Canton de Genève, la Francophonie, la Cinémathèque suisse, l’Union européenne, la Fondation OAK, la Fondation Ford, l’Aéroport de Genève et l’Agence France Presse (AFP).


Parrains du festival


Sergio Vieira De Mello, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme tué à Bagdad, était le premier parrain du Festival, aux côtés de la cantatrice Barbara Hendricks, du cinéaste Ken Loach, de l’ancien Garde des Sceaux Robert Badinter, de l’ancienne Présidente de la Confédération Ruth Dreifuss, de l’acteur William Hurt et de Louise Arbour.


Le code de conduite du Festival


Le FIFDH est un espace de discussions ouvertes et franches, de partage d’idees, d’informations et d’analyses concernant les droits humains dans le monde. Les films présentés et les débats abordent certains des sujets les plus sensibles au monde aujourd’hui. Les participants à une partie ou à la totalité du Festival et du Forum s’engagent à le faire dans un esprit d’ouverture d’esprit, de respect et de tolérance. Toute forme de discrimination, harcèlement, racisme, sexisme, homophobie, haine, insulte politique ou sociale ou autre comportement perturbant ne sera pas tolérée dans le cadre du FIFDH.